Lutherie et culture musicale à l'honneur avec MEPO !

Stage d'initiation à la lutherie : confection d'un psaltérion

C'est dans une ambiance studieuse que les stagiaires ont réalisé de leurs propres mains, grâce aux enseignements du luthier et maître d'art Joël Laplane, les deux instruments au programme de cette 2e édition du stage de lutherie organisé par l'association MEPO. Après la guitare diatonique en 2016, place cette année à la flûte de pan et au psaltérion, instrument à cordes frottées hérité du Moyen-Âge.

"Les journées sont bien remplies et le rythme soutenu" explique Annie, stagiaire pour la deuxième année consécutive. "Nous abordons toutes les étapes nécessaires à la réalisation d'un instrument de musique : taille, ponçage, assemblage, pose des cordes, accordage et vernissage, le tout dans un esprit d'entraide et de solidarité". C'est effectivement l'un des objectifs majeurs de ce stage : s'initier à l'art de la lutherie, acquérir des savoir-faire aux côtés d'un professionnel de renom pour ensuite aller vers l'autre et l'initier à son tour.

"En réalisant un instrument dans chacune des quatre grandes familles d'instruments de musique, ces stages ont pour vocation de former de futurs initiateurs à la lutherie. Avec Joël Laplane, nous avons souhaité proposer des formations les plus complètes possibles tant en théorie qu'en pratique, avec un réel souci du détail et de la qualité" ajoute Philippe Vannier, président de l'association MEPO, Musique Espérance en Pays de l'Omois.

Cette qualité se retrouve effectivement dans le choix des matériaux, rien n'est sélectionné au hasard souligne le formateur Joël Laplane : "Tous les matériaux, notamment les bois, sont choisis en fonction du rôle qu'ils ont à jouer au sein de l'instrument. Pour la table d'harmonie du psaltérion, j'ai choisi d'utiliser un épicéa des Vosges de grande qualité, du pin pour sa sonorité, du frêne pour le sommier mais aussi du crin de cheval pour la confection de la mèche des archets. Une fois réalisés, les instruments seront vernis à l'alcool et à la gomme laque pour les protéger et leur donner la brillance qu'il convient".

Après 5 jours de stage soit environ 40 heures de travail, chaque élève a eu le plaisir de repartir avec ses instruments et, comme c'est le cas d'Anthony lycéen au lycée Jean de La Fontaine, de poursuivre sa découverte du monde de la lutherie et de l'ébénisterie pour, peut-être un jour, en faire son métier.

Contact : 

Renseignements - Association MEPO :
Mail : musiqueesperance.omois@gmail.com
Tél. : 06.81.10.87.90