Agenda

Permanences d'information sur l'habitat

Vous avez un projet d'amélioration de votre habitat ? SOLIHA Aisne assure des permanences pour vous accompagner dans vos projets.

Retrouvez l'armée de Terre lors de ses permanences de recrutement à la Mission Locale de Château-Thierry.

Magie - Gus l'illusionniste

Charmeur, drôle et passionné, Gus vous invite à son incroyable show ! 90 minutes à couper le souffle, pendant lesquelles Gus jubile à épater petits et grands avec humour, tendresse, et une pointe de romantisme.

Brocante de livres d'occasion

Ce rendez-vous est une nouvelle occasion de ravir les amateurs de livre anciens ou d’occasion ainsi que les passionnés de BD, de CD, ou encore de DVD !

Profitez également des animations et des jeux traditionnels proposés par la BOIS'te à JEUX, l'après-midi, de 14h à 17h30.

Retrouvez l'armée de Terre lors de ses permanences de recrutement à la Mission Locale de Château-Thierry.

Troisième volet d’une trilogie consacrée aux mouvements universels, People United explore les langages physiques que partagent les individus lorsqu’ils sont ensemble, que ce soit pour manifester, protester ou célébrer un évènement.

Mettant en mouvement une collection d’images glanées sur Internet, Joanne Leighton réinterprète et rend palpable toute la puissance et la ferveur de ces événements qui font partie de notre inconscient collectif.

En 2022, la compagnie Astrakan, dirigée par Daniel Larrieu, fête ses 40 ans ! Complice de L’échangeur depuis de nombreuses années, le chorégraphe présente cette année Play 612, une conférence dansée interactive où l’artiste revient avec sincérité et humour sur son parcours et certaines pièces phares de son répertoire pour en dévoiler leurs secrets de fabrication.

Festival C'est Comme Ça - Dans mon dessin

Née d’un projet collectif autour du thème des départs sans retours, la performance Dans mon dessin exprime le besoin vital de « hurler l’évidence secrète » : celle d’une femme trans qui traverse la vie avec ses peurs, ses deuils, sa force, sa colère et ses joies.

Comme point de départ de ce solo, Sorour Darabi explore ce que recouvrent les notions de « nature » et de « naturel », sondant les façons dont elles impactent chaque corps vivant et leurs existences. L’artiste iranien·ne tisse une danse dans laquelle circulent des images et des figures, glissant son corps entre des versions possibles et plurielles d’iel-même, actif·ve à déployer un imaginaire aux ramifications multiples.

Festival C'est Comme Ça - Dans le mille

Après un extrait de Dans le mille présenté l’an dernier à la Nuit de la danse, Bo livre sa performance finale avec un trio d’interprètes pour le moins déculotté·e·s. Pour en finir avec les injonctions à la binarité de genre, leur sabotage en règle des masculinités de dominations prend à contre-pied les stéréotypes dans une célébration du lapdance.

Festival C'est Comme Ça - Adieu au dancing

Furieux et déchaîné, le tandem angevin délivre un Dj set glaçant de velours, aux parfums délicieusement cold wave et fatalement post-punk, à l’équilibre délicat entre tubes redoutables et pépites oubliées.

Au cœur de la capitale, un lycée tente un immense pari : intégrer des élèves de quartiers populaires et briser la spirale de l’échec scolaire grâce à la danse Hip-Hop. Allons enfants est l’histoire de cette expérience unique en France.

Ne cherchez pas plus loin, Christos Papadopoulos est le chorégraphe grec à suivre. En seulement trois pièces, il s’est taillé une place à part dans la danse contemporaine. Les mouvements perpétuels de Larsen C, sous leurs dehors énigmatiques, fascinent et témoignent d’une écriture vibrante et hypnotique.

Deuxième volet d’un diptyque sur les archétypes féminins, ce solo magnétique dépeint une femme déshumanisée, qui erre dans un espace cloisonné.

Rebecca Journo déploie une danse frénétique qui fait se confronter stéréotypes de genre et intériorité.

Pan est le premier volet du nouveau triptyque imaginé par Daniel Larrieu. Inspiré par les figures pastorales dans les récits de Giono, le gardien des animaux opère un lien entre le monde animal et humain !

Emmanuel Eggermont fait partie de ces danseurs d’une rare élégance, devant lesquels l’espace semble s’ouvrir pour mieux en accueillir les arabesques suaves, habitées tout en sobriété. L’immaculé ABERRATION, sublime variation en solo sur le blanc, forme une ode onirique à la résilience et à la réinvention de soi.

randomness